.
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Une nuit en hauteur

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

avatar
Messages : 21
Date d'inscription : 19/05/2011
Age : 26
MessageSujet: Une nuit en hauteur   Sam 28 Mai - 11:33

Il faisait nuit... Tout simplement. La lune brillait de son mieux malgré les nuages la cachant partiellement. Mais la lumière nocturne arrivait tout de même à éclairer l'endroit où Tsukiyomi Ikuto s'était réfugié. Son premier jour, nuit plutôt, il avait décidé de grimper en hauteur. Le pensionnat, il avait aucune idée à quoi il ressemblait. Ses humeurs lui dictaient d'aller le plus haut que possible, rien de plus. Et c'est ce qu'il a fait. « La vue est bien... Je pense bien que je vais venir plusieurs fois ici. », pensa-t-il dans sa tête alors qu'il regardait au loin.

Comment décrire le paysage qu'il voit ? Le ciel étant déjà fait, le sol non. Les arbres entouraient les alentours, du moins, dans la direction dans laquelle Ikuto pose ses yeux d'une couleur bleu perçant. Le feuillage recouvrait en abondance le haut des arbres. L'herbe qui était plus bas évidement, était d'un vert bien pigmenter. Même si la nuit assombrissait les couleurs, Ikuto pouvait très bien imaginer les couleurs de la végétation ambiante sous les rayons du soleil. Pour ce qui est du reste, il ne faisait pas très attention. Il se demande plutôt si il est vraiment seul dans les entourages... Il n'avait croisé personne. Peut-être que la nuit sera bien calme ou bien qu'il fera une certaine rencontre ?

- La nuit est douce... Le vent est frais.

Ses pensées, il les avait dit à voix haute. Ça ne le dérangeait pas lorsqu'il est seul de s'exclamer par l'intermédiaire de la voix. De plus, c'était une nuit idéal pour s'exercer.

Il se détacha du rebord du toit pour s'éloigner un peu ; la distance de quelques pas à peine. L’étui qui avait sur son dos, il le glissa jusqu'à son torse pour ensuite venir le déposer doucement sur le sol. Il déclipa les deux clips qui retenaient le dessus, puis l'ouvra. Son violon reposait tranquillement dans son lit. Ikuto prit le manche et retira son violon de son sommeil tout en empoignant l'autre partie qui lui permet de faire retentir le son mélodieux de l'instrument à vent. Il se positionna correctement, mit le violon en place et commença à s'échauffer en douceur. Après quelques instants de pratique, il commença réellement à jouer. Une musique totalement douce, mais avec une grande tristesse commença à s'étendre autour de lui.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Messages : 2
Date d'inscription : 26/05/2011

Fiche Perso
Race: Humain
What About Me ?:
Pouvoir: passer à travers n'importe quoi
MessageSujet: Re: Une nuit en hauteur   Dim 29 Mai - 10:30

La nuit était maintenant tombée depuis un bon moment, et aucun bruit n’osait réveiller les personnes endormies dans l’académie. Mais tous n’étaient pas endormis. Sinn, jeune humain sans aucune importance, se promenait dans l’école, ne trouvant pas le sommeil. Alors pourquoi ne pas prendre l’air me direz vous ? En pleine nuit ? Ce n’était pas dans les habitudes du jeune homme de patienter sagement jusqu’à ce que le sommeil vienne. Venant tout juste d’arriver, il avait décidé de visiter les bâtiments, en pleine nuit… Non, il n’aurait pas pu prendre un bouquin pour s’endormir, il n’en avait pas envie, et impossible de lui faire changer d’avis.

Petit inconvénient… Il n’aimait pas du tout le noir. Il n’est pas dégourdi non plus, je sais. Le moindre petit grincement le faisait sursauter, quel courage n’est ce pas. De plus, les couloirs d’une école pouvaient être assez lugubres en pleine nuit. Et c’est en ce moment présent que Sinn se demandait pourquoi il était sorti durant la nuit.

C’est alors qu’il entendit une mélodie. Une musique d’une grande tristesse, mais qui n’en été pas moins jolie. Elle était certainement jouée par un violon, d’après ce que le jeune homme pouvait entendre, et venait de la porte qui menait au toit.

Ai-je oublié de vous dire aussi que Sinn avait aussi peur du vide… Un vrai trouillard, je sais, mais bon, il n’y peut pas grand-chose. C’est donc avec une grande poussée de courage que l’étudient ouvrit la porte qui menait sur le toit.

Il regarda d’abord le ciel, pour éviter de regarder le paysage et surtout le vide. Il vit alors la lune, caché de temps à autres par les nuages. C’était une belle nuit quand même, si on enlevait le fait que Sinn refusait de regarder autre chose que la lune. Il s’installa donc contre la porte et s’assit. De là il pouvait très bien écouter la musique.

Il se décida alors enfin à baisser les yeux vers le violoniste. De ce qu’il pouvait voir, il comprit que c’était un étudient, il était trop jeune pour être un professeur. Donc il n’était pas le seul à être dehors en pleine nuit et sans autorisation.

Sinn attendit qu’il s’arrête, ne voulant pas l’interrompre dans sa mélodie. Il lui lança alors d’une voix joviale :

_ Salut ! Belle nuit non ?

Il espérait aussi ne pas l’avoir surpris, il était près du bord quand même…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Messages : 21
Date d'inscription : 19/05/2011
Age : 26
MessageSujet: Re: Une nuit en hauteur   Dim 29 Mai - 17:38

La mélodie continuait d'envahir les alentours. Lorsqu'un jeune humain s'approcha de la sortie menant au toit, Ikuto le senti. Il le sentit, mais continuait de jouer de son précieux instrument. Il faisait comme si de rien n'était. Et il était bien au courant qu'il était observé. Cela lui arrivait presque toujours lorsqu'il était plus jeune... Alors il s'en est habitué par la suite, mais il n'a jamais aimé cela être épier... Fort probablement qu'il n'aimera jamais ça.

Il y avait aussi une autre raison pour laquelle il aimait jouer la nuit. Non pas seulement ses origines, mais bien parce que les personnes sont généralement endormies à ses heures-là. Fallait également l'avouer, Ikuto ne dort pas beaucoup non plus... Cela lui arrive très souvent de faire des nuits blanches, mais c'est de cette manière qu'il vit. Seulement lui pourra le changer.

Sa mélodie toucha à sa fin après quelques minutes de résonance. C'est à ce moment que le jeune homme qui était resté silencieusement en retrait s'annonça à jeune adolescent à la chevelure bleutée. Ikuto fit à semi-semblant de ne pas l'avoir entendu. Il relâcha ses muscles de ses bras en les laissant tomber graduellement de chaque côté de son corps tout en tenant fermement son violon d'une main et pareil pour son autre main. Il n'avait pas spécialement mal, mais il ne voulait pas prendre de chances. Il se retourna vers son interlocuteur, le regardant droit dans les yeux.

- Vous aimez bien épier les personnes ?

Oui, c'était direct. Lorsqu'une chose le dérange, du moins, cette chose, il allait très directement. Avant d'avoir la réponse du jeune homme, il décida d'aller s'asseoir sur le rebords du toit.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Une nuit en hauteur   

Revenir en haut Aller en bas
 

Une nuit en hauteur

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» nuit sanglante
» Mon lapin cette nuit c'est rebooté seul
» nuit agitée !
» Comment peindre rapidement les gobz de la nuit
» La terrifiante Nuit d'Alouine, an de grâce 639
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: » P E N S I O N N A T :: #.TOIT-