.
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Nouveau départ, nouvelle rencontre [PV Hiro \o/]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

avatar
Messages : 14
Date d'inscription : 30/06/2011
Age : 24

Fiche Perso
Race: Humain
What About Me ?:
Pouvoir: Kr...causer des égratignures... pour le moment!
MessageSujet: Nouveau départ, nouvelle rencontre [PV Hiro o/]   Jeu 30 Juin - 22:04

Un silence régnait dans le hall du pensionnat, jusqu'à ce que de légers bruits de pas ponctués ne le brise, alors qu'une silhouette commençait à se détacher dans l'embrasure de la porte. Eoghan traînait derrière lui sa valise avec un peu de peine, ayant abandonné l'idée de la porter, vu que de toute façon il fatiguerait, autant garder un peu de force, même si il risquait de l'abîmer. D'un geste machinal, lorsqu'il fut arrivé dans le hall d'entrée, il remit son capuchon en place, qui avait profité du fait que l'attention de son "maître" soit porté sur la valise, afin d'échaffauder un vil plan qui lui avait permis de se reculer petit à petit vers l'arrière de la tête de l'adolescent. Ce dernier lâcha un soupir, et sa valise aussi par la même occasion. Il n'était pas mécontent d'être enfin arrivé, bien qu'il ne sache absolument pas quoi faire maintenant si ce n'est attendre qu'une personne survienne, ou alors qu'une idée génialissime ne lui arrive inopinément, lui disant où il devait aller et où déposer ses affaires.

Le souffle court, il inspecta la pièce où il était entré, mais cela ne lui disait pratiquement rien sur le reste de l'établissement, tout paraissait tout à fait normal. C'était même à se demander si les personnes séjournant ici avaient aussi des "pouvoirs". Non il n'était toujours pas convaincus de l'autenticité de la chose, l'Irlandais était réticent à l'idée de savoir qu'il y avait quelque chose de...de "surnaturel" en lui-même. Ce n'était pas rationnel et pour lui qui était très terre-à-terre, cela ne lui convenait pas du tout. Enfin, si ça se trouvait, il ne s'agissait que d'un rêve, et il allait se réveiller dans quelques instants...Quoique non il préférait rester ici, loin de son beau-père. Bon d'accord peut-être pas aussi loin que ça, mais il n'irait certainement pas venir le chercher dans ce bâtiment. Et puis il avait un moyen de défense! ....Hrm qui lui permettrait de lui infliger peut-être une égratignure qui le ferait plus rire qu'autre chose d'accord. Mais bon c'est mieux que rien non?

Le jeune homme s'avança encore un peu dans la pièce, posant son regard sur chaque tableau ou peinture qui était à sa portée. Autant s'occuper l'esprit et essayer de retenir tout ce qu'il pouvait non? Cela pourrait peut-être lui être utile par la suite...ou pas. Enfin, il n'avait que ça à faire pour l'instant, et tant qu'il ne fixerait pas trop longtemps les objets, il ne leur causerait pas de dégats. Du moins il l'espérait. Assez vite, il commença à se ronger les ongles, un des nombreux tics qu'il avait, signifiant que soit il était assez stressé pour montrer un signe d'émotion, soit qu'il réfléchissait intensément à quelque chose.

Eoghan tourna néanmoins vivement la tête en entendant quelqu'un arriver, et d'un geste vif remonta ses lunettes sur son nez -pour une fois qu'il les avait mises, craignant de les casser malgré leur boite durant le voyage- et lança un regard à l'inconnu, qui semblait avoir le même âge que lui. Blond et avec des traits assez enfantin et des yeux de couleur différente, la première impression qu'il donna au jeune McCraw, ne fut pas tellement mauvaise. Mais la "nouvelle recrue" du pensionnat détourna vite le regard, préférant le porter au-dessus de l'épaule du blond, pour éviter de lui infliger toute blessure.

D'une main un peu tremblante, il remis une fois de plus correctement ses lunettes sur son nez -bien qu'elles n'en avaient nullement besoin- mais repris vite contenance, se disant qu'il devrait très vite s'habituer à devoir éviter le regard des autres, et au fait qu'eux aussi auraient peut-être des pouvoirs. Sur ce dernier point, non il s'était décidé à ne pas révéler le sien aux autres. Pourquoi? Parce que cela ne les regardaient pas, et puis...Il se sentait légèrement ridicule. Non mais, si il arrivait à couper un arbre ou ne serait-ce qu'une branche en deux ce serait classe, mais bon là c'était plutôt couper une écharde en deux.

Eoghan hésita un instant, puis en mettant une main dans sa poche, et l'autre près de sa valise, il se décida à prendre la parole, bien qu'il détestait ça. Mais entre rester dans le hall à perpétuité et adresser la parole à la personne en face de lui, il préférait la deuxième option. [/justify]


-Hrm...Est ce que...tu saurais par hasard si il y a un dortoir ou je ne sais quel endroit où je pourrais mettre ma valise? Je viens juste d'arriver alors...

[justify]il laissa sa phrase en suspens ne sachant que dire d'autre, et garda un air renfermé tout en continuant de fixer un point imaginaire près du garçon en face de lui, et en relevant très fréquement ses lunettes sur son nez. Oui avoir pris la parole envers un inconnu avait été une épreuve pour lui. Petite mais épreuve quand même. Très bien cela n'était pas censé relever du miracle mais bon.


Dernière édition par Eoghan McCraw le Sam 2 Juil - 6:05, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Messages : 21
Date d'inscription : 26/06/2011
Age : 22
MessageSujet: Re: Nouveau départ, nouvelle rencontre [PV Hiro \o/]   Jeu 30 Juin - 23:30

Hiro était actuellement dans un couloir tout ce qu'il y avait de plus banal dans ce pensionnat. Une tapisserie dans les tons beiges était ornée de motifs plus sombres qui donnaient un aspect spacieux à cet endroit pourtant exiguë. Quelques meubles étaient présents et, bien que ce ne soit pas richement meublé, c'était tout de même très beau. Pour finir, quelques portes de bois sombre coupaient parfois le mur en un encadrement d'or. Il ressemblait finalement en tous points aux autres et n'avait aucun signe de distinctif. C'était bien le problème du blond. Il s'était perdu.


« Mais où est ma chambre ?! » hurla-t-il à personne en particulier.


Ce n'était pas qu'il avait un sens de l'orientation déplorable. Non, seulement il n'avait pas eu le temps de bien visiter le bâtiment, ou du moins pas cette aile là. Il aurait du y aller la première fois avec quelqu'un. Et puis, pourquoi est-ce qu'il n'y avait pas de plan ? C'était stupide ! Avaient-ils pensés aux pauvres étudiants qui n'avait pas le sen-... Qui avaient toujours vécu dans un petit appartement de trois pièce et qui pouvaient être déboussolés en se retrouvant dans un espèce château ? Telles étaient les pensées d'Hiro en ce moment qui avançait au hasard dans les corridors du pensionnat -qui n'était pourtant pas si grand que ça- les mains dans les poches, le chapeau baissé au maximum de telle manière qu'on ne puisse pas bien apercevoir son visage.

Il vagabonda ainsi pendant un bon moment, ce fut son ventre qui lui indiqua qu'il devait être l'heur de manger alors qu'il protestait bruyamment. Le blond poussa un long soupir, la main sur le ventre. Il avait relevé le regard et tentait de se concentrer pour retrouver son chemin. Il réfléchit un bon moment quand il trouva enfin un moyen de se rendre à un point connu. Une élève qui passait par là ne semblait pas le moins du monde perdu. Hiro se précipita vers elle et lui demanda avec des yeux de chien battu :


« S'il te plaît, dis moi que tu sais où est le hall ? »


La jeune fille ne sembla pas bien réaliser ce qu'il se passait. C'était compréhensible, elle était là à marcher tranquillement dans un couloir qui devrait être vide étant donné que ce doit être l'heur du repas, quand une furie blonde lui sauta dessus. Elle eut à peine le temps de pointer un doigt vers le bout du couloir, et laisser quelque bribes d'informations passer le barrage de ses lèvres que Hiro était déjà partit. Il suivit soigneusement les instructions fournies précédemment et arriva dans le hall d'entrée pour son plus grand bonheur. Il aurait pu crier de joie s'il n'y avait pas quelqu'un de présent qui aurait pu le prendre -à juste titre- de psychopathe complètement timbré et peut être schizophrène puisque le blond aurait remercié la jeune fille à voix haute, mais puisqu'elle n'était plus là, on aurait pu avoir l'impression qu'il parlait tout seul.

Alors, curieux de voir qui était le nouveau venu -avec une valise à la main, il était sûr de ne pas se tromper- il s'approcha et lui sourit. Celui-ci le prit de court et lui demanda où était le dortoir. C'était une bonne question. Une très bonne question même et plutôt difficile. A tel point qu'Hiro pourrait avoir du mal à répondre. Heureusement, il avait finit par se souvenir du chemin menant à son dortoir. Il était temps après une ou deux semaines passées ici. Il posa une main sur l'épaule du jeune homme et lui fit un sourire engageant. Il ne semblait vraiment pas à l'aise. Il avait détourné le regard lorsqu'il l'avait regardé et il n'arrêtait pas de triturer ses lunettes.


« Ne t'inquiètes pas je peux t'y conduire. J'étais assez déboussolé quand je suis arrivé moi aussi, fit-il en riant. Mais sinon, comment tu t'appelles ? Moi c'est Hiro Tanigawa, enchanté. »


Il serra d'office la main de l'autre sans vraiment lui poser de question. A vrai dire, il avait envie de le connaître, il paraissait assez sympathique malgré son air réservé, mais il était pressé. En effet, il ne pouvait décidément pas le laisser seul avec sa valise sans nul part où aller, mais il avait aussi terriblement faim. Et Hiro, bien qu'il n'ait pas excessivement faim habituellement, détestait tout de même sauter des repas. Encore plus lorsque, comme à présent, il avait vraiment l'estomac dans les talons.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Messages : 14
Date d'inscription : 30/06/2011
Age : 24

Fiche Perso
Race: Humain
What About Me ?:
Pouvoir: Kr...causer des égratignures... pour le moment!
MessageSujet: Re: Nouveau départ, nouvelle rencontre [PV Hiro \o/]   Jeu 30 Juin - 23:59

Eoghan essaya de garder son calme, ce qu'il avait réussit à faire durant ses dernières années très facilement. Après un petit temps, ignorer tout ce que faisait les autres et rejeter les émotions étaient devenus un jeu d'enfant. Bien qu'il ne sachait pas les bannir de son coeur, les sentiments ne se reflétaient plus sur son visage, et presque plus dans ses mouvements. Presque. Ne s'y attendant pas, il avait eu un léger geste de recul lorsque son homologue lui avait posé une main sur l'épaule. Pas que l'Irlandais n'aimait pas les contact, juste que...il les appréciait nettement moins depuis qu'il avait réellement fait la connaissance de son beau-père. Mais l'élève ne lui voulait aucun mal, en tout cas il pouvait voir du coin de l'oeil qu'il lui souriait. D'un geste convulsif, il commenca à triturer l'intérieur de sa poche, ce qui était qand même admettons le, beaucoup plus discret que de toucher à ses lunettes tout le temps.

Quoiqu'il en soit, c'était déjà une bonne nouvelle, il savait où Eogan devait se rendre. Heureusement, il aurait pu après tout tomber sur un nouveau qui n'y connaissait strictement rien, ou quelqu'un qui n'en aurait strictement rien à faire, ou encore quelqu'un qui se ficherait de sa poire et lui donnerait un mauvais chemin, mais là, il semblait décidé à lui montrer le chemin à prendre, et même à faire connaissance. L'Irlandais regarda sa main en levant légèrement un sourcil, ne s'attendant pas non plus à ce que le blond ne la prenne. Et bien, on ne pouvait pas dire qu'il ne montrait pas ses sentiments lui. Le noireau s'efforça de faire une tentative de serrement de main avant de la reporter à sa valise, une chance qu'il soit de bonne humeur aujourd'hui, d'autre ce seraient fait peut-être remballer depuis longtemps.

-Je...suis Eoghan McCraw, mais...je suis le seul nouveau?

demanda-t-il en butant sur quelques mots. Comprendre le japonais n'étais pas une difficulté, mais le parler couramment était déjà un peu moins facile, ainsi pour masquer son hésitation, il avait fait semblant de regarder aux alentours, comme si il cherchait d'autre personnes perdues dans le hall. Mais non apparement, il semblait être définitivement la seule personne pour le moment à se retrouver ici pantelant. De plus, sa "tactique" lui permettait d'éviter le regard d'Hiro Ta...machin sans qu'il ne se pose trop de question. Bien qu'Eoghan n'allait pas pouvoir regarder éternellement le hall, cela lui faisait gagner quelques secondes. Petites, mais précieuses. Chaque seconde compte après tout, rien n'est futile ou inutile lorsqu'il s'agit du temps, comme le dit si bien le proverbe : "Le temps c'est de l'argent" ...oui cela n'a pas beaucoup de rapport, mais l'Irlandais s'en fichais pas mal, il avait l'habitude que ses pensées divagues un peu dans tous les sens, il s'en portait très bien alors pourquoi s'en plaindre?

Il se doutait qu'Hiro allait remarquer qu'il était un étranger, et si jamais il lui demandait quoique ce soit sur ses origines...il les lui dirait fièrement. Il était très attaché à l'Irlande et glorifiais sa patrie, un peu comme tout le monde en fait. Et si il lui demandait les raisons de son déménagement...Il le lui dirait peut-être mais pas dans les détails. Déjà qu'il avait fait un gros effort pour lui parler, le Japonais ne savait pas la chance qu'il avait. Mais il s'en rendrait peut-être compte si jamais il lui prend l'envie de reparler à Eoghan un jour où il sera moins clément. Et où il n'aura pas besoin de l'aide de personne. Sauf si il arrive à se lier l'amitié avec lui, mais...pour ça il allait devoir la mériter et pas qu'un peu. Mais nous en sommes pas encore là, pour le moment le noireau avait juste envie de se poser quelque part et de pouvoir dormir. Il sauterait un repas facilement, même voir deux la nourriture ne l'attirait pas plus que ça. Il en prenait simplement parce que c'était nécessaire à sa survie tout comme l'oxygène et l'eau, mais si il pouvait s'en passer, il le ferait volontiers, préférant nettement passer son temps le nez dans les livres à se cultiver ou encore à trouver un moyen de faire disparaitre sa cicatrice.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Messages : 21
Date d'inscription : 26/06/2011
Age : 22
MessageSujet: Re: Nouveau départ, nouvelle rencontre [PV Hiro \o/]   Ven 1 Juil - 11:50

Hiro sourit de nouveau à son camarde alors qu'il se présentait. D'après ce nom et son accent, il devait être un étranger. Le blond était curieux de son origine et voulu deviner d'où il venait, mais son talent pour deviner de quel accent il s'agissait devait être plus ou moins égal au quotient intellectuel d'un mouton attardé. Il dut alors se rabattre sur le nom qui avait un air anglais. Peut être venait-il d'Angleterre ? Bonne question, Hiro devait savoir. Certes, il aurait pu le demander maintenant mais il voulait jouer. Non il n'est pas un gamin, il est juste... Joueur ?


« C'est possible, je ne sais pas. Soit ils sont déjà partis, soit tu es bien tout seul. Mais en même temps, ici on arrive un peu au compte goutte. Dès que quelqu'un avec un pouvoir est découvert, on l'emmène ici. Je suis arrivé il n'y a pas longtemps moi non plus. »

Tiens, d'ailleurs, pourquoi cet Eoghan avait été transféré ? Il avait un pouvoir, c'était certain, mais lequel ? Ici il y avait de toutes les sortes. Hiro avait même remarqué quelqu'un qui virait au rouge lorsqu'il était en colère, au vert lorsqu'il ressentait de la jalousie, etc. Ca ne devait vraiment pas être pratique si l'on ne savait pas contrôler son pouvoir. Imaginez que vous voulez mentir, votre couleur de peau vous trahirez et on ne parle pas du simple rougissement des joues là. Et puis on se fait facilement remarqué aussi. Quoique pour ce dernier point, certains étaient bien plus voyants. Hiro avait aussi croisé une fille en train de pleurer que ses amies réconfortaient et, lorsqu'il était passé devant elle, son téléphone avait été attiré comme un aimant vers le jeune fille. En cet instant, il avait remarqué qu'elle avait aussi sur elle un trombone et un stylo. Il n'avait pas rigolé, ce serait mal élevé, mais il fallait avoué que la situation avait un côté comique. On lui avait alors dis que lorsqu'elle ressentait des émotions fortes, elle se transformait en aimant géant. Vraiment gênant.

Mais le pouvoir d'Hiro n'était pas vraiment mieux lui non plus. Il suffirait qu'on l'effraie, qu'on le mette en colère ou autre pour qu'il devienne un poisson assez excentrique. Question discrétion, on repassera. C'est pour cette raison que le blond travaillait sur son don afin de le maîtriser au plus vite et ceux pour plusieurs raisons. Tout d'abord pour ne pas se mettre dans des situations embarrassantes, mais aussi car il lui tardait de pouvoir visiter les fonds marins sans avoir peur de revenir à sa forme humaine à plusieurs mètres de profondeur. Et puis il devait aussi apprendre à nager correctement. On ne dirait peut être pas comme ça, mais coordonner tous les mouvements nécessaires à la nage d'un poisson était plutôt dur lorsque vous avez l'habitude d'avoir des bras et des jambes.


« Pourquoi est-ce qu'on t'a transféré ici toi ? C'est quoi ton pouvoir ? »

Promis il ne se moquerait pas, même si le pouvoir en question serait ridicule... Bon, à la limite un sourire filtrerait à travers ses lèvres, mais il savait tout de même se retenir ! Il avait eu une bonne éducation... Enfin une normale. Disons plutôt que si lui se moquait, on se moquerait de lui après. C'était bizarre comme les autres ne se rendaient pas compte à tel la transformation en poisson pouvait être extraordinaire. Premièrement, il adorait cette forme physiquement, elle était vraiment belle -oui, il était modeste. Deuxièmement, n'avez-vous jamais rêvé de respirer sous l'eau ? Si ? Et bien vous, vous ne pourrez jamais, lui, si.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Messages : 14
Date d'inscription : 30/06/2011
Age : 24

Fiche Perso
Race: Humain
What About Me ?:
Pouvoir: Kr...causer des égratignures... pour le moment!
MessageSujet: Re: Nouveau départ, nouvelle rencontre [PV Hiro \o/]   Ven 1 Juil - 12:23

Eoghan tourna la tête vers la gauche, à l'opposé de l'autre garçon en fait, semblant s'intéresser de très près à la décoration. Bien entendu, il n'y prêtait guère d'attention étant donné qu'il l'avait déjà observée un peu plus tôt, lorsque la pièce était dénuée de toute présence humain mis à part la sienne. Doucement, il plia légèrement sa jambe droite afin d'éviter toute crampe, et en "diminuant" quelque peu sa taille. Bien qu'il aimait avoir l'impression d'être supérieur aux autres, son homologue lui n'était pas extrêmement grand et de plus, l'Irlandais pour le moment n'avait pas besoin d'usurper d'une quelconque intention de supériorité, bien qu'il était déjà certain intérieurement qu'il était plus intelligent que les reste des autres dans cet internat. Oui oui ses chevilles vont très bien, mais bon que voulez vous, il faut bien se sur estimer sur quelques points lorsque l'on a pas une grande confiance en soit.

Cela ne devait pas être très pratique d'arriver au compte-goutte, et d'ailleurs le noireau éprouva un léger stress durant un millième de seconde. Il n'arrivait pas en début d'année, et si il avait raté des cours importants? Et...et d'ailleurs quels étaient ces cours? Il se doutait qu'il y en avait des particuliers pour pouvoir mieux maitrister ses pouvoirs, mais avaient ils encore droit à des maths, sciences, japonais,etc? Si c'était le cas, il espérait qu'il y avait moyen d'avoir anglais. Là au moins il serait certain de s'y sentir très à l'aise. Et d'épater la galerie, bien qu'il ne recherche pas tellement la popularité, avoir l'étiquette d'intello ne le dérangeait pas le moins du monde. Beaucoup de personnes n'aimait pas les lèches bottes et les "intellos" et bien évidement Eoghan ne pouvait s'empêcher d'essayer d'être les deux. Non pas du tout pour faire fuir le plus de monde possible qu'allez vous chercher là?

-Ca doit être ennuyeux pour les cours...non? Si jamais quelqu'un arrive en fin d'année, il fait comment, il doit tout rattraper depuis le début? Ou alors ce sont peut-être des cours particuliers pour chaque élève ici? Et...qu'est ce qu'il y a comme option exactement? On a les cours de bases comme dans les autres écoles? Je suppose qu'il y a un règlement à respecter, ...Oui c'est évident, tu ne sais pas où je pourrais en trouver un exemplaire? Puis...tu as quel âge au fait? Parce que si tu as 17, tout comme moi, et que l'on a des cours en commun, je peux t'emprunter tes notes pour me mettre en ordre et...

l'Irlandais s'arrêta dans son flot de parole, se rendant compte qu'il n'avait toujours pas respiré et qu'inconsciement il avait porté son regard sur Hiro. Oui le seul moyen de l'entendre et de le faire parler durant des heures était d'engager le sujet sur les études. Ce qui est peu courant d'accord, mais bon, il était comme ça et il ne comptait certainement pas changer. C'étaient des informations qui lui seraient très utiles alors autant poser les questions en espérant qu'on sache lui répondre.

D'un geste qu'il essaya de rendre machinal, Eoghan remis une millième fois ses lunettes sur son nez, et détourna le regard juste à temps, le portant de nouveau un peu au-dessus de l'épaule de son homologue. Une légère et faible lumière, qu'il prit d'abord pour un reflet de ses verres apparut dans son champ de vision, mais elle sembla continuer son chemin, ne s'arrêtant que dans un vieux porte manteau qu'il fixait. L'adolescent pinça légèrement les lèvres, certain que lorsqu'il irait voir de plus près l'objet, une très fine coupure s'y trouverait. Tout ce qu'il espérait, une fois de plus, était que ces espèces de lumières n'allaient pas durer, bien que celle ci était extrêmement discrète, si jamais cela devenait de plus en plus voyant, bonjour la discrétion.

Eoghan hésita un instant à lui dire ce qu'était son pouvoir. Et si il se moquait de lui? ...Il trouverait un moyen de se venger. Un coup bas et lâche, la question ne se posait même pas, mais si il le faisait Hiro allait le regretter d'une manière ou d'une autre. Le cacher ne servirait à rien, tout le monde semblait avoir un pouvoir et les autre le saurait bien un jour ou l'autre. Oh il pouvait déformer la réalité en disant qu'il arrivait déjà à bien le maitriser et qu'i lsavait couper n'importe quoi, mais cela ne lui attirerait que des ennuis. Avouer la vérité? Bien qu'il se sentait tout à fait ridicule c'était sans doute la meilleur option, et puis au moins il pourrait éviter le regard de l'autre sans qu'il ne se demande pouruqoi il ne le regardait pas en face.

-Hrm...Je ne sais pas exactement, je sais juste que quand je fixe trop longtemps quelque chose ou quelqu'un il risque de se ramasser des égratignures...Et toi?

demana-t-il d'un air faussement intéressé en lançant un regard noir à l'escalier, qui bien évidement aurait servi à essayer de dissuader le Japonais à se moquer de la grande et brillantissime personne d'Eoghan. Néanmoins, ce dernier écouta sa réponse, si jamais il se moquait de lui, et que son pouvoir n'était pas mieux il pourrait lui rendre la pareille. Sauf que...l'Irlandais ne voyait pas trop ce qui pouvait y avoir de plus ridicule que cette chose que l'on appellait "pouvoir" chez lui. Déjà cela semblait se manifester fréquement, sans qu'il n'ait à ressentir une émotion forte, et de plus c'était tout à fait risible.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Messages : 21
Date d'inscription : 26/06/2011
Age : 22
MessageSujet: Re: Nouveau départ, nouvelle rencontre [PV Hiro \o/]   Sam 2 Juil - 8:11

Ennuyeux pour les cours ? Oui, c'était vrai. Au départ rattraper toute la besace avait été plutôt difficile pour Hiro, mais les professeurs semblaient habitués et compréhensif -du moins la plupart, il y avais toujours des cas spéciaux- et leur laissaient donc le temps de tout rattraper. Hiro avait presque fini maintenant et commençait à comprendre ce qu'il se passait autours de lui, n'était-ce pas magnifique ? Seulement, il avait eu beaucoup de mal à arriver à ce résultat. Entre les personnes radines qui ne veulent pas prêter leurs notes, celles qui sont dans le même cas que lui et d'autres qui n'ont plus leurs notes car, justement, ils les ont déjà prêtées... Ca ressemblait plus à une chasse au trésors. Mais maintenant qu'il avait presque fini, il pouvait donner ses notes à Eoghan qu'il commençait vraiment à apprécier.


« Je te passerai mes notes si tu veux, tu me diras dans quelle chambre tu es ? Tu devras aller au secrétariat pour voir. »


Quand au règlement... Hiro réfléchit où est-ce qu'il pourrait en trouver. Ce n'est pas comme si il avait gardé son exemplaire avec lui. Il l'avait lu, c'est vrai. Après tout, quand on arrive dans un nouvel établissement complètement différent de son ancien mode de vie, il faut bien se mettre un peu dans le bain.


« Ah oui je me souviens ! s'exclama-t-i à voix haute. Quand on te donnera les clefs de ta chambre, on te donnera aussi tout un tas de paperasse, dont le règlement. »


Lorsque l'autre lui dit son pouvoir, Hiro eut plein d'étoiles dans les yeux. C'était un pouvoir qui en jetait ! Non ? Pouvoir blesser quelqu'un, comme ça. On pouvait menacer les gens au moins. Bon, Hiro n'aurait pas aimé avoir se pouvoir parce qu'apparemment, l'autre ne pouvait pas le regarder dans les yeux, ce qui était assez gênant à la longue -du moins c'était ce qu'il pensait. Mais en plus, Hiro n'était pas du genre à blesser autrui. Le pauvre petit bonhomme avait trop bon fond pour cela. Mais maintenant, pour quoi allait-il passer avec son petit poisson ? Il n'avait pas vraiment honte, mais disons que ce n'était pas de la même envergure... Et bien tant pis, il fallait se jeter à l'eau quelques fois.


« Je me transforme en poisson.. Ne te moque pas ! Moi je trouve ça très bien de pouvoir nager. Mais c'est vrai que ton pouvoir à toi est meilleur... Enfin je pense, non ? »


Cela fit réfléchir Hiro. Cette histoire de degrés de puissance. Sans nul doute que des clans se formeront en fonction de ces pouvoirs. Peut-être valait-il mieux ne rien dire de la nature de son propre don ? Oui, idée à creuser. Mais en même temps, Hiro était bien trop curieux pour refuser à la tentation de connaître l'étendu des pouvoirs des autres. Il venait de découvrir que la magie existait et comme tout être humain -et peut être un peu gamin- de la terre, il voulait en savoir plus. Son ventre gargouilla bruyamment, lui rappelant pourquoi il était si pressé auparavant. Il piqua au fard et détourna le regard -que l'autre ne voyait pas d'ailleurs- et toussota pour se redonner contenance. Vraiment, Hiro se demandait parfois s'il n'avait pas aussi un autre pouvoir. Celui de se mettre dans la pire des situations possibles.


[HRPG : C'est court, désolé :/ ]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Messages : 14
Date d'inscription : 30/06/2011
Age : 24

Fiche Perso
Race: Humain
What About Me ?:
Pouvoir: Kr...causer des égratignures... pour le moment!
MessageSujet: Re: Nouveau départ, nouvelle rencontre [PV Hiro \o/]   Sam 2 Juil - 8:54

Bien que l'Irlandais ne se risquait toujours pas à fixer la personne en face de lui, il écoutait attentivement, attendant des réponses sur comment se passaient les études ici. N'ayant pas beaucoup de contact généralement avec les personnes, il s'était à la longue rabattu sur la première chose qui lui était tombée sous la main : les livres et ce qu'ils renfermaient. En fait, même si il avait trois ans à rattraper dans l'école, il s'en ficherait pas mal, il y arriverait bien d'une manière ou d'une autre, d'accord il ne ferait que passer son temps à étudier mais cela ne le dérangeait pas le moins du monde, au moins il aurait de quoi s'occuper. D'ailleurs, il se demandait bien à quoi pouvaient bien ressembler les professeurs ici...Non pas qu'il voulait les éviter, au contraire cela ne le dérangerait pas le moins du monde d'aller faire un tour dans la salle des professeurs et essayer de faire bonne impression. Essayer parce que se connaissant il savait pertinement qu'il n'oserait pas toquer à la porte et entrer tranquillement pour se présenter. En y pensant, il espérait que si c'était des cours commun, il n'aurait pas à se présenter...Sinon, il trouverait un moyen d'y échapper...Avec un peu de chance, il y aura d'autre nouveaux, et il les fera passer avant lui, en prenant le soin de se mettre dans un coin de la pièce pour passer inapperçu. Mais bon, peut-être qu'il ne devrait pas passer par là, en tout cas cela l'arrangerait très bien.

En entendant la réponse d'Hiro, bien qu'il garda un visage impassible, il fut un peu soulagé : il n'était pas tombé sur quelqu'un d'égoïste, cela semblait même être le contraire, quelqu'un qui ne lui ressemblait pas tellement en fait. Lui si on lui avait demandé ses cours, il aurait de un, peut-être pas parlé au nouveau venu, et de deux si il avait accepté, il serait resté à côté en veillant à ce qu'on ne mette pas le bazar dans ses cours, et qu'il n'y ait pas une tâche dessus. Il n'avait pas un caractère facile, il le savait mais il ne fesait rien pour l'arranger, à plusieurs reprises il s'était dit qu'il devrait être plus sympathique, allez plus vers les autre mais...non. C'était une question de volonté mais les maigres fois où il avait essayé, il "bloquait".

Le secrétariat? ...Pourquoi n'y avait il pas pensé plus tôt? C'était assez évident en plus, c'est là-bas que se trouvait toute l'administration! Bon....il ne lui resterait plus cas trouver le secrétriat et à...demander les informations à une personne inconnue. A cette pensée, il ne pu s'empêcher de craquer ses doigts, tout en réfléchissant à quelles phrases il pourrait bien sortir arrivé là-bas. Puis soudainement, un détail dans la phrase d'Hiro lui revint en tête. Les chambres étaient elles individuelles? Peut-être que non, mais avec un peu de chance c'était le cas, avoir un colocataire bruyant qui rentrait à n'importe quelle heure du soir ça ne l'attirait vraiment pas. Autant dormir dans le couloir ou dehors. Eoghan ne se gênerait pas pour le faire.

Alors qu'il allait répondre, le Japonais reprit la parole, et le noireau fut une fois de plus soulagé. Il avait dit "ta chambre" donc, cela signifiait qu'elles étaient individuelles, non? Enfin il verrait bien, en même temps que le "tas de paperasses", qu'il s'empressait d'éplucher à peine reçu. Il aimait énormément lire, et prenait tout ce qui lui tombait sous la main à vrai dire, peu importe le contenu tant que c'était un minimum bien écrit.

...Se moquer? Pourquoi le ferait-il? Avoir des branchies et pouvoir explorer les fonds marins étaient extraordinaire! Nombreux sont les aventuriers qui auraient vendu leur ame au diable pour pouvoir avoir ce pouvoir ne serait-ce qu'une journée! Du point de vue de l'Irlandais, il trouvait que son propre pouvoir, était beaucoup moins reluisant, il n'irait pas loin si il devait constament faire attention à ne pas poser son regard trop longtemps sur une chose précise, bien que, cela ne causerait que de maigres griffures.

-Le secrétariat se trouve loin d'ici? Et m...merci pour tes notes, si j'arrive à te retrouver je te ferai part du numéro de ma chambre. Pourquoi me moquerais-je de ton pouvoir? Il est...merveilleux! Je trouve plutôt que le tiens est mieux, regarde, si tu cherches un travail, un bon nombre d'archélogues se battraient pour t'avoir durant une semaine, afin que tu explores des fonds marins inconnus de tous! Tu es sûrement le premier humain à avoir ce pouvoir! Tu a la possiblité de pouvoir tenir longtemps sous l'eau pour respirer tu peux...t'évader dans un autre monde inconnu de tous quand tu le souhaite à condition qu'il y ait de l'eau... Un monde où personne ne pourra venir interférer, qui n'appartiendra cas toi...En face de ça moi je...je peux faire autant de mal qu'un chaton le ferait à une pelotte de laine sur son chemin, et encore c'est beaucoup dire...

répondit Eoghan d'une voix légèrement plus faible vers la fin. En fait, il enviait le Japonais maintenant, mais il savait qu'il lui était impossible d'avoir ce pouvoir, alors la meilleure chose qu'il pouvait faire, c'était d'être heureux pour son homologue, et de se contenter de trouver un autre moyen pour briller. D'ailleurs...l'Irlandais avait de plus en plus l'impression que son pouvoir était totalement ridicule par rapport au reste. Il secoua légèrement la tête et fixa cette fois-ci le sol, au moins si son pouvori se manifestait cela ne risquait pas de faire grand chose. Il entendit le ventre du Japonais gargouiller, mais il ne montra aucun signe de sourire moqueur ni quoique ce soit, ce n'était pas de la faute de son homologue après tout, on ne pouvait pas contrôler ses choses-là, et généralement elles se manifestaient tout le temps lorsque l'on en avait pas envie. Alors autant faire comme si de rien n'était en relançant la conversation, mais...sur quoi? C'est fou, mais pour le moment, il avait un peu plus de facilité à parler avec le Japonais, était-ce parce qu'avant il se sentait différent à cause du pouvoir -qu'il ignorait durant tout un temps- et que lui aussi en avait un?

-Et...tu as eu la possibilité de t'entraîner avec ton pouvoir ici?

Autant se renseigner de suite non? Cela répondrait par la même occasion à la question qui lui trottait en tête depuis un bout de temps : Est ce qu'il y avait ou non des cours particuliers pour améliorer son pouvoir, ou alors il allait falloir qu'il se ridiculise devant tout le monde.


[HJ : Mais non c'est très bien *-*]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Messages : 21
Date d'inscription : 26/06/2011
Age : 22
MessageSujet: Re: Nouveau départ, nouvelle rencontre [PV Hiro \o/]   Lun 4 Juil - 9:40

Hiro se passa une main dans les cheveux face au discours enflammé de son homologue en signe de gêne. Il embellissait bien trop son pouvoir, ce n'était pas aussi bien que ça non plus. De plus, il ne ferait jamais part de son don à... un archéologue puisque tel était l'exemple. Il voulait garder cela pour lui, toutes ces images... Si jamais il devait dire qu'il avait trouver de magnifiques ruines antiques, alors elles seraient saccagées par les Hommes qui ne voulaient que la connaissance et disaient respecter le passé alors qu'ils le piétinerait sans hésiter. De plus l'autre devait exagérer pour son pouvoir. Peut-être bien qu'il ne pouvait pas faire grand chose avec à l'heure actuelle, mais il apprendrait à le contrôler, le maîtriser et découvrirait ainsi des aspects de ce don qu'il ne soupçonnait même pas. Hiro était quelqu'un de positif en règle générale et n'aimait pas voir les autres défaillir. C'est ainsi qu'il prit la parole :


« Je ne tiens pas à me faire exploiter à cause de mon pouvoir pour quelque chose que je ne voudrais pas. Si on apprenait ce que je pouvais faire, puisque tu sembles convaincu que c'est génial, on ne me laisserait pas tranquille si j'ai bien compris ? Mais j'ai besoin de ma solitude, de moments de calme. Je ne suis pas du genre à chercher 'l'admiration' des gens... Et puis je suis sûr que tu arriveras à rapidement maîtriser ton pouvoir. Pour l'instant je suis comme toi, je me transforme n'importe quand. C'est plutôt... gênant. »


Un petit rire nerveux lui échappa malgré lui et le rouge lui monta aux joues. Il s'était transformé il n'y avait pas longtemps. Il était en train de manger lorsque quelqu'un avait fait tomber son verre. Le bruit du verre qui se brise en mille morceaux avait tellement surpris le blond qu'il s'était changé en poisson. Les gens avec qui il mangeait avaient été dans un premier temps surpris de ne plus le voir dépasser de sa chaise, puis lorsqu'un éclat de rire avait retentit dans la salle, tous l'avaient vu part terre, gigotant sans pouvoir bouger. Suffoquant, il fini par réussir à retrouver forme humaine, mais les rires ne cessèrent pas pour autant. Affreusement gêné, il était partit en courant pour se réfugier dans sa chambre, un peu comme un gamin, certes. Mais il était extrêmement sensible et se moquer ainsi de lui était plutôt à éviter.

Ce fut la question du brun qui le ramena au moment présent. Mmh.. Oui, il y avait des cours plus ou moins intensifs selon le danger du pouvoir. Lui même devait vraiment travailler car, bien que ce ne soit pas dangereux pour les autres, ça l'était pour lui qui ne pouvait respirer que sous l'eau. Sans doute que ce serait pareil pour Eoghan puisqu'il pouvait quand même blesser les autres. Après il était aussi pris en compte la motivation des élèves -du moins c'est ce que pensait Hiro. Pour finir, il étaient classés en plusieurs groupes. Ceux qui avaient les mêmes pouvoirs ou ceux qui en avaient qui fonctionnaient de la même manière ou qui se ressemblaient. Le blond était avec une fille qui se transformait en pic-vert, une autre qui se pouvait se palmer les doigts et se faire pousser des branchies et un garçon qui se transformait en rat.


« Oui ne t'inquiètes pas, c'est bien pour ça que tu es allé dans ce pensionnat de toute façon, non ? Enfin je veux dire, ce n'est pas pour nous isoler comme si on était des monstres ou autres ? »


Hiro rigola un peu plus naturellement. Et voilà qu'il s'amusait à se faire des filmes tout seul maintenant. En fait, on les enfermait ici et il y avait des disparitions. Les adultes les capturaient petit à petit pour les disséquer et comprendre pourquoi, eux, avaient de telles capacités. N'importe quoi ! Il est vrai qu'un moment le blond avait réellement cru qu'il pouvait se passer quelque chose, mais il n'y croyait plus maintenant pour une raison inconnue. Non, il n'avait pas été drogué à son insu par les méchants de l'histoire. Disons plutôt que... Il y avait cette rumeur qui circulait entre les murs de l'établissement, mais il existait tellement de versions différentes qu'à la fin ce n'était plus qu'une histoire à raconter le soir d'Halloween pour rigoler un peu.


« Ah oui, au fait. Pour le secrétariat... C'est par là. » dit-il en pointant une direction du doigt.


Il laissa son bras en lévitation un instant avant de froncer les sourcils et regarder le couloir en question. Un doute l'envahie. Etait-ce vraiment par là ? Il joua avec une de ses mèches de cheveux trop longues tout en réfléchissant.


« Ah non ! s'exclama-t-il soudainement. Je me suis trompé. C'est par là. »


Il marqua un nouveau temps puis reprit.


« Ou par là ?... J'ai oublié... fit-il finalement en se frappant le front du plat de la main. Mais si tu veux, tu peux poser tes affaires dans ma chambre en attendant de trouver quelqu'un qui peut t'aider. Comme ça je te passerai mes notes en même temps. Et puis on ira manger, comme ça on sera sûr de trouver quelqu'un. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Messages : 14
Date d'inscription : 30/06/2011
Age : 24

Fiche Perso
Race: Humain
What About Me ?:
Pouvoir: Kr...causer des égratignures... pour le moment!
MessageSujet: Re: Nouveau départ, nouvelle rencontre [PV Hiro \o/]   Lun 4 Juil - 15:11

Eoghan était totalement perdu dans ses pensées, rêvant de tous les fond marins plus immenses et impressionants les uns que les autres, tous bourrés de corails aux couleurs chatoyantes, avec des algues bougeant lentement aux rythmes des poissons de toutes les couleurs qui passaient à côté d'elle. De temps à autre, un prédateur arrivait, et se tapissait dans l'ombre, attendant un autre plus faible, qui ne sauraait lui échapper. Telle était la loi de la nature, perosnne ne pouvait la défier. Mais à côté de cela, il y avait aussi une vieille épave qui devait être là depuis...des lustres. Nul ne savait ce qu'elle pouvait renfermer. Un trésor? Des vieux cadavres qui ne seraient plus que des squelettes, et encore? Peut importe de toute manière, il s'agissait d'un vestige. Imposant et sombre, offrant une cachette ou une maison à un quelconque habitant sous-marin. Il y avait un calme plat, ponctué de temps à autre du bruit des cailloux que l'on retourne, mais à part cela, il n'y avait rien. Quoique, on pourrait peut-être percevoir un dauphin en appeller un autre...

Tout ce qui touchait aux terres et fonds inexplorés avait toujours fasciné l'Irlandais. Il détestait la ville, l'humanisation et le bruit. Tout ce qu'il voulait lui, c'était un endroit vert et du calme. Il avait lu énormément de livres touchant sur les fonds marins, et à son tour il aurait aimé découvrir un endroit inconnu de tous, non pas pour le partager au contraire, un endroit rien qu'à lui où personne ne pourrait le déranger. Oh bien sûr ce serait possible un peu partout, un arbre dans un parc ou quelque chose du genre, mais il voulait un endroit que personne ne saurait trouver, quelque chose de grandiose. C'était quasiment impossible certes, mais malgré le fait qu'il soit terre à terre, cela ne l'empêchait pas de rêver. Bien évidement, lorsqu'on lui avait annoncé qu'il allait déménager pour le Japon, il avait été tout à fait contre d'une part, ne voulant pas aller vivre avec le type qui se frottait de trop près à sa mère, mais d'un autre côté, il avait été impatient de voir à quoi ressemblait le pays, et il avait été tout à fait déçu. Bon d'accord, il avait atterit en pleine ville, et il n'avait pas encore eu l'occasion de voir la campagne, mais l'Irlande lui manquait énormément. Là-bas, il y avait des plaines vertes à perte de vue, des lacs, bien que ce soit plutôt des gouilles, des montagnes et collines à n’en plus finir, ainsi que des forêts. Ici au Japon, il n’avait vu que la ville, les buildings et le monde. Sans doute que dès qu’il en aurait l’occasion, il reviendrait à son pays natal, qui lui était cher à son cœur. Pour lui le fait que sa mère se soit remariée était une sorte de trahison envers son père, mais bon, dans un autre sens, être seule et s’occuper d’un enfant était lourd à porter. Bien qu’Eoghan ne trouvait pas qu’il avait été insupportable, il avait même fait, et fait toujours, de son mieux seul pour lui montrer qu’elle n’avait pas besoin d’être après lui constamment, et qu’elle pouvait s’occuper d’elle-même.

Quoiqu’il en soit, Hiro le coupa dans ses pensées. Mais il avait raison dans ses paroles, les humains en profiteraient pour l’exploiter et il ne serait plus jamais tranquille. Il suffisait que quelqu’un se démarque un peu de la normale, pour qu’il soit connu. Eoghan trouvait cela très…débile. Qu’était-ce exactement la normale d’ailleurs ? Tout le monde était différent de tout le monde. Personne n’avait sa copie conforme. Conclusion, tout le monde devrait être connu ou alors personne ne devrait l’être. Telle était la théorie de l’Irlandais. En plus, les humains n’étaient pas tous des historiens passionnés, beaucoup aimaient le pouvoir et couraient après l’argent. Ils profiteraient de ses fonds marins pour en faire quelque chose de révolutionnaire et détruiraient se patrimoine. Quant à son pouvoir…Et bien même si il arrivait à le maitriser, il ne voyait pas vraiment en quoi il était génial. Parce que si il se limite à faire des égratignures, ce n’est pas la joie, et si il arrive à aller « plus loin », cela ne le sera pas non plus. Il pourrait en faire quoi ? Couper des arbres alors qu’il en manque déjà ? Tuer des personnes qui ne lui ont strictement rien fait, et même, ce n’est pas à lui de décider si oui ou non la personne survit ? Tout ce qu’il pourrait faire avec revenait à briser quelque chose, que ce soit une vie, une famille, un écosystème ou la nature. Cela n’avait strictement rien de réjouissant.

-Hrm…je comprends, j’ai parlé un peu vite, après tout, les personnes pensent souvent à leur propres besoins et pas à ceux des autres, ils se ficheraient pas mal de te fatiguer je pense…Et puis, je suppose qu’ils ne se contenteront parfois pas de juste admirer les fonds marins, et ils trouveraient le moyen de le détruire d’une manière ou d’une autre…Quant à maîtriser mon pouvoir, la seule chose qui pourra être pratique c’est de pouvoir regarder quelque chose sans devoir faire attention à ne pas la fixer trop longtemps…Mais…tu te transformes en quel poisson exactement ? Parce que si tu veux, je peux essayer de trouver un récipient et une bouteille d’eau, il faudrait éviter que tu ne saches plus respirer…Enfin c’est peut-être ridicule, tu arrives sans doute à te retransformer en humain après ?

Oui c’était à la limite du miracle, il proposait son aide. Mais c’était sa façon à lui de remercier Hiro, qui, il n’allait pas mentir, le fascinait quelque peu. D’un côté il lui ressemblait sur certains points, mais d’un autre côté il le différenciait tout à fait. Par exemple, il semblait être une de ses personnes qu’aucun ne peut ne pas aimer. Vous savez ces gens qui sans s’en rendre compte sont aimables avec les autres sans être lourd, et à qui on ne peut rien reprocher. L’Irlandais remit une énième fois ses lunettes en place, une des raisons pour lesquelles il préférait mettre des lentilles, était qu’il pouvait voir tout ce qu’il y avait autour de lui. L’inconvénient des lunettes était que si il levait les yeux, ou les baissait ou encore regardait trop sur les côté, il voyait flou. Seulement, maintenant que son pouvoir se manifestait de plus en plus souvent, il n’arrêtait pas soit de fissurer le miroir en essayant de les mettre, soit il se blessait les doigts, soit il réussissait à déchirer légèrement les lentilles. Du coup, il préférait mettre ses verres pour le moment, bien qu’il soit étonné de ne pas encore les avoir fissurés.

Hiro reprit la parole, et Eoghan ne put qu’approuver ses paroles, du moins au début. Bien évidemment tiens, sinon pourquoi serait-il venu ici ? Puis il réfléchit un peu plus loin. Des monstres ? Et si le dirigeant du pensionnat justement les entrainait pour ensuite les vendre ou quoique ce soit dans le genre à des humains avides d’argent ? Non c’était impossible…Lui-même n’avait même pas eu vent de ce genre d’école avant d’y entrer… Monstre…N’était-ce pas ce qu’il était en train de devenir ? Bien que ce soit ridicule, cette phrase le turlupinait. Après tout, son pouvoir à lui ne lui laissait pas tellement le choix de choisir la voie du « bien ». Non ce qu’il se disait était tout à fait ridicule. Le bien et le mal n’existait pas. Il n’y avait rien qui puisse être totalement bien ou mal. Cela penchait juste vers le bien ou le mal.

-…Je ne sais pas, on nous a peut-être isolés pour éviter que certains fassent du mal à la population…je suppose que certains pouvoirs peuvent être plus dangereux que d’autre, regarde par exemple le mien, si jamais je ne sais pas par hasard qu’il se renforce, et qu’accidentellement je tue quelqu’un ou un truc du genre… Maintenant, ils nous ont peut-être aussi isolés pour justement éviter que le reste de la population n’ait vent de nos « pouvoirs ». Franchement, je n’en avais jamais entendu parler avant que je ne mette les pieds ici…Enfin, c’est ma mère qui m’en a parlé, je n’en ai pas la moindre idée de comment elle connait ça, mais bon. J’ai mis du temps à accepter la possibilité que je puisse faire quelque chose de « surnaturel ».

lança Eoghan en réfléchissant à la question. Il ne fallait pas être non plus paranoïaque, mais franchement maintenant il se posait bien la question de ce qu’il pourrait faire plus tard. Son pouvoir ne le mènerait pas à grand-chose comme travail légal et qui lui plairait. Le moins dangereux serait de travailler dans un restaurant et couper les aliments…Mais non c’était ridicule, autant apprendre à brider son pouvoir et faire comme si il n’existait pas. Se mêler dans la foule en quelque sorte. C’était la meilleure des solutions de son point de vue.

Quoiqu’il en soit, l’Irlandais regarda la direction indiquée par Hiro, et essaya de distinguer quelque chose, mais ne vit rien. Il faisait assez sombre après tout, donc la pièce cherchée se trouvait sûrement un peu plus loin, il n’aurait cas faire quelques mètres et le tour serait joué ! Et puis, marcher ne le dérangerait pas du tout, il avait l’habitude, dans son pays natal, il aimait beaucoup s’isoler dans les landes, et avait même fait des randonnées de quelques jours, accompagnés de sa mère, cette dernière ne voulant pas le laisser tout seul, craignant que quelque chose ne lui arrive. Tiens cela lui faisait penser qu’il devrait lui donner des nouvelles…Bon de toute façon même si ce ne serait pas le cas, il lui dirait que tout irait bien, quitte à lui mentir, il ne voulait pas qu’elle s’inquiète pour lui. L’Irlandais tourna la tête une deuxième fois, pour regarder la direction indiquée…Hrm, si jamais il avait besoin de quelqu’un qui avait le sens de l’orientation, il n’irait peut-être pas chez Hiro, mais après tout, si il avait bien compris le Japonais aussi était assez nouveau dans le bâtiment alors, il ne connaissait certainement pas tout par cœur. Effectivement, demander à quelqu’un d’autre était une meilleure idée sans doute, maintenant Eoghan espérait que le blond s’en chargerait, la perspective de parler à un élève inconnu ne lui plaisait guère. D’accord il l’avait fait avec Hiro, mais lui était comme…Différent, il n’arrivait pas à expliquer pourquoi.Peut-être parce que personne n’avait jamais été aussi amical avec lui ? Bon sur ce point, il ne pouvait s’en prendre qu’a lui-même, généralement il les remballait. Mais là il avait eu besoin de son aide alors il avait fait un effort. Un énorme même. Bien que parler à Hiro n’était pas si dur que ça finalement. Était-ce lui qui changeait ou simplement le Japonais qui était tout à fait différent ? Enfin, quoiqu’il en soit, poser ses affaires dans sa chambre était la meilleure idée pour le moment.

– Hrm et bien je ne suis pas contre, trimballer cette valise n’a rien de très amusant, mais bon je suppose que tu t’en doutes…Pour tes cours, tu es sûr que cela ne te dérange pas ? Je ne voudrais pas que tu sois pénalisé par ma faute, ce serait bête… Enfin, je n’ai pas très faim donc à la limite pendant que tu manges je t’accompagnerai et je commencerai à recopier. Et puis comme cela, si je connais le numéro de ta chambre, je pourrais facilement te les rendre ! Si tu en as besoin demain matin, n’hésite pas à me le dire, je m’arrangerai pour avoir fini d’ici là.

Bien évidemment il accompagnerait le Japonais jusque-là, comme ça il pourrait voir où il devrait se rendre quand il aurait faim, quant à recopier les cours, il avait toujours sur lui du papier et de quoi écrire, bien que là il prendrait dans son sac un nouveau bloc de feuille afin de s’y retrouver. Il n’avait pas envie de mettre du désordre dans ses cours dès le premier jour ! En plus, il devait aussi avoir des fardes dans sa valise, il avait été prévoyant, en espérant pouvoir se mettre à jour au plus vite. Et grâce à Hiro, il aurait l’occasion de le faire dès son arrivée ! Il avait eu beaucoup de chance de le rencontrer en fait.

D’un geste, il reprit la lanière de sa valise, n’ayant toujours pas l’intention de la porter, si ce n’est dans les escaliers, ou il vaudrait mieux ne pas la traîner comme une vieille loque, cela ferait énormément de bruit et puis bon, il ne voulait pas se faire passer pour une grosse feignasse auprès de ceux qu’ils rencontreraient éventuellement dans les couloirs. A cette pensée, il relâcha sa valise, et remis son capuchon en place, bien qu’il n’était pas sûr qu’il ait glissé durant la conversation qu’il avait eue. D’accord ce n’était pas très poli, mais il n’avait pas envie que l’autre ne voit sa cicatrice après tout. Bien que c’était peut-être peine perdue, mais il avait eu assez de tact pour ne pas lui demander. Enfin, Eoghan se doutait bien qu’un jour il lui poserait la question mais bon, en attendant il fallait s’occuper des valises et du secrétariat.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Messages : 21
Date d'inscription : 26/06/2011
Age : 22
MessageSujet: Re: Nouveau départ, nouvelle rencontre [PV Hiro \o/]   Lun 4 Juil - 16:34

Hiro apprécia que l'autre partage son point de vue sur l'esprit pourris des Hommes en général. Avoir quelqu'un qui soit du même avis que lui est pratique, on peut parler sans s'énerver et même se mettre d'accord sur certains points. De plus, Eoghan, était vraiment quelqu'un d'intelligent qui ne semblait pas penser à des choses futiles comme d'autres. Peut être était-il un peu trop sérieux, surtout pour Hiro qui, bien qu'il sache être calme lorsque la situation l'exige, était plutôt d'un tempérament dynamique. Mais ça pouvait jouer en leur faveur, ils se complétaient en quelque sorte et cela pourrait donc promettre une longue amitié entre les deux camarades. A moins que ça ne donne naissance à une rivalité. Ils sont jaloux l'un de l'autre et pourtant s'admirent. Oui, Hiro était jaloux d'Eoghan. Il ne savait pas exactement de quoi, mais il avait un quelque chose qui lui donnait une sorte de prestance, une aura. Elle n'attirait pas spécialement les gens mais imposaient le respect. Un peut comme un chef. Malgré cela, le blond voulait se rapprocher de lui, de mieux le connaître. Il avait l'air vraiment sympathique derrière ses aires de solitaire.

Son poisson ? C'était une bonne question. Hiro n'en savait rien. Il avait déjà pu voir sa propre forme dans un miroir ou en photo, mais il n'avait pas réussi à deviner ce qu'il était et il en était de même pour tous ceux qui l'avaient aperçu. Personne ne pouvait mettre un nom sur sa forme. Il était un peu une sorte de créature magique qui n'avait cependant rien de particulier excepté l'apparence. Cela donnait une raison de plus pour Hiro de ne pas mettre son pouvoir au service de n'importe qui. Il savait bien que si l'on découvrait une nouvelle race de poisson, on voudrait l'examiner. Oh non, pas le tuer, il serait bien trop précieux, mais vivre en captivité et ne pas pouvoir se transformer de nouveau en humain parce qu'il serait dans un bocal d'eau n'était pas le plus enviable. Hiro ne put s'empêcher de sourire lorsqu'il dit pouvoir trouver un récipient avec de l'eau. Ce n'était pas si facile que ça. Premièrement, sa forme était plus grosse qu'un poisson rouge, deuxièmement, il devait rentrer dans cette bouteille après et surtout, pouvoir en ressortir avant de redevenir Homme et étant donné qu'il ne contrôlait pas le moins du monde ses changements d'états...


« C'est sympa pour le récipient mais c'est un peu plus compliqué que ça... Mais merci. Sinon pour ma forme de poisson... Le mieux serait de te montrer, mais c'est assez compliqué parce que... Non je ne sais pas me transformer ou me retransformer... Enfin, sinon je fais environ un mètre je pense et j'arbore différentes nuances de rouge et bleu. C'est assez joli je trouve... Enfin ça ne doit pas faire très modeste dis comme ça, désolé. Hrm... Sinon pour le rouge, c'est plus ou moins la couleur de mon œil. »


Hiro pointa son œil droit de son indexe en soulevant une mèche de cheveux. Il les laissait souvent cacher son œil. Il n'avait pas honte mais il en avait marre des questions sur le pourquoi il était de cette couleur. Est-ce qu'il leur demandait, lui, pourquoi il avaient des yeux verts ? Non ? Voilà, c'était pareil. Mais maintenant ça allait mieux, les gens s'y intéressaient mois. Après tout un œil rouge n'est pas la chose la plus époustouflante ici, on en voit de toutes les couleurs, si j'ose dire. Hiro remarqua alors que l'autre aussi avait un signe distinctif. Un balafre partait de son front jusqu'à sa mâchoire sur le côté gauche de son visage. Le blond ne dit rien pour autant. Sa remarque précédente devait être valide pour les autres aussi et sans doute qu'Eoghan ne souhaitait pas s'expliquer auprès de chaque nouvelle rencontre.

L'homme mi-poisson ne put empêcher un éclat de rire alors que l'autre disait qu'il pouvait accidentellement tuer quelqu'un si jamais son pouvoir se renforcer. Il n'y avait rien de méchant là-dedans. C'était plus une sorte pour Hiro d'exprimer son incrédulité sur la question. Il n'y croyait pas une seconde. D'après lui, les pouvoirs ont forcément un rapport avec le personnalité. Sois c'est celle si qui a fait que l'on a eu telle ou telle capacité, soit c'est le don en question qui a modifié la personnalité. C'est ainsi qu'Hiro qui a toujours aimé l'eau sous tous ses états, mais principalement liquide, s'est vu attribué comme seconde forme le poisson. Pour ne pas vexé son camarade, il s'empressa de s'expliquer.


« Je ne pense pas que tu puisses tuer quelqu'un, tu n'en serais pas capable je pense. Pour ça, il faudrait être foncièrement mauvais et je suis sûr que toi tu as des bon côtés malgré ta carapace. Et tu ne pourras rien y changer. Malheureusement pour toi, tu es un homme bon ! » finit-il presque en chant.


Il finit par calmer son éclat de rire et fixa de nouveau son regard sur Eoghan qui, lui, ne le regardait évidemment pas.
Hiro se doutait bien que porter cette énorme valise toute la journée durant ne devait pas être super. Lui même avait du se balader avec la sienne un bon moment et il avait finit par croire qu'on allait devoir l'amputer des bras... Ce n'était pas très enviable. Le blond hocha négativement la tête lorsque l'autre lui demanda si ça le gênait de prêter ses cours. Puis, se souvenant que de toute façon le brun ne pouvait pas le voir, il prit la parole.


« Non, ne t'inquiète pas. Et si tu me repose la question une nouvelle fois, je te colle mon poing dans le nez, ok ? » fit-il en rigolant.


Après tout son homologue semblait être du genre timide, ou en tout cas pas vraiment sûr de lui et s'il avait l'intention de lui poser sans cesse les mêmes question, ça allait l'énerver pour de bon, bien que là il eut parler en rigolant. Hiro le regarda avec des gros yeux alors qu'il disait ne pas avoir faim. Il sautait donc des repas ? C'était abominable ! Inimaginable ! Comment une telle chose pouvait seulement arriver ? Hiro n'y croyait pas ses oreilles. Lui même n'aurait jamais pensé cela possible... Bon d'accord, il en rajoutait peut être un peu, mais il n'empêche que lui n'aurait jamais sauté de repas, même si il n'y allait que pour manger la moitié d'un grain de riz. Mais bon, ça ce n'était que Hiro qui était assez spécial.


« Si tu veux, commença-t-il alors en haussant les épaules. Mais tu peux garder mes notes tant que tu veux, tu n'as cas recopier les plus récentes en premier et après tu feras comme tu voudras. Je ne suis pas du genre à.. réviser, si tu vois ce que je veux dire. On va plutôt dire que je me la coule douce en fait, je reconnais. Honte à moi ! » fit-il en amenant le dos de sa main à son front en un geste théâtral.


Hiro reprit son attitude 'normale', gardant néanmoins un petit sourire aux lèvres et vit son homologue remettre la capuche sur sa tête. Bah, s'il s'y sentait plus en sécurité, Hiro n'allait pas faire de chichi. Pendant un instant, il voulu proposer à l'autre de porter sa valise, mais lorsqu'il avait le ventre vide, il avait au moins autant de force qu'un nourrisson. Il se ravisa donc, faisant comme si de rien n'était.


« Ah, et ne t'inquiètes pas, je connais le chemin jusqu'à ma chambre. Je n'ai pas trop le sens de l'orientation, tu as du remarquer, mais j'ai réussis à me souvenir de ça ! N'est-ce pas magnifique ? Ah oui, au fait. Si je ne me souviens pas de ton nom dans la semaine qui arrive, ne m'en veut pas trop... J'ai toujours eu du mal avec les noms. Donc si tu m'entends t'appeler 'machin', ne te vexes pas, d'accord ? »


Hiro lui fit de magnifiques yeux de chien battu tout en continuant d'avancer. Evidemment, il ne regardait pas devant lui. Et comme il doit être l'attire poisse le plus performant au monde, il s'étala par terre de tout son long. Sous le coup de la surprise, il sentit que ses membres disparaissaient pour laisser place à des nageoires, sa peau laissa place à des écailles et ses poumons à des branchies. S'il pouvait encore parler, il serait en train de traiter tout ce qu'il lui tombait sous la main qu'il n'avait pas de noms d'oiseaux. Pour une fois, il réussit à redevenir humain assez rapidement il aurait put en être fier s'il avait été seul. Au lieu de ça, il piqua au fard et se releva rapidement, époussetant ses habits pour se redonner contenance. Il ne pipa mot, trouvant que le sol était subitement devenu la chose la plus intéressante au monde.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Messages : 14
Date d'inscription : 30/06/2011
Age : 24

Fiche Perso
Race: Humain
What About Me ?:
Pouvoir: Kr...causer des égratignures... pour le moment!
MessageSujet: Re: Nouveau départ, nouvelle rencontre [PV Hiro \o/]   Lun 4 Juil - 18:36

Petit à petit, Eoghan se détendait. Lentement, mais sûrement. Après tout, il finirait peut-être par se sentir parfaitement bien ici, qui sait ? La bâtiment semblait être très grand, voir immense, il pourrait donc s’isoler quand il le voudrait ! Et puis, au moins personne ici ne le regarderait bizarrement lorsque son pouvoir se manifesterait. On le laisserait peut-être même tranquille ! Au moins, son beau-père n’irait pas non plus le chercher ici, il serait tranquille pour un moment. Le seul problème était qu’il était du coup loin de sa mère. Non pas qu’il avait besoin d’elle, il n’était plus un nourrisson non plus, mais il s’inquiétait du comportement que pouvait avoir le Japonais auprès d’elle. Eoghan ne savait pas très bien ce qu’il cherchait, cela l’étonnerait assez fort qu’il ressente réellement quelque chose pour sa mère, alors que recherchait il ? L’argent ? Sûrement pas, ce n’est pas comme si les McCraw avaient une énorme fortune, il y avait surement d’autre personne avec les poches plus remplies…

Ce qui énervait encore plus l’adolescent, c’était de ne pas arriver à cerner la personnalité du Japonais. Il aimait savoir à qui il avait affaire, et même si lui ne montrait pas ses émotions, ni son « véritable » caractère, il essayait de discerner toutes les personnes qu’il fréquentait. Mais ce cas là était beaucoup plus dur. En même temps, il n’avait pas envie de se frotter de trop près à son beau-père, sachant de quoi il était capable. Pour le moment il avait opté la tactique qui consistait à l’éviter le plus possible afin de ne pas se ramasser plus de coups que nécessaire. Par conséquent, il suivait sa mère partout où il allait, en donnant comme excuse qu’il ne connaissait pas encore bien le pays et qu’il n’avait pas envie de se retrouver seul au risque de se perdre ou quoique ce soit d’autre, et qu’il voulait aider sa mère dans les tâches ménagères. Oh bien évidemment au début il se ridiculisa plus qu’autre chose, par exemple la première fois qu’il essaya de faire du repassage, ce fut tout à fait catastrophique, c’est à peine si le maigre mouchoir entre ses mains n’avait pas pris feu. Mais après quelques semaines, il avait réussi à comprendre l’étrange concept et y arrivait plus ou moins correctement maintenant.

Effectivement, en Irlande il n’avait jamais touché à un quelconque ustensile ménager, pour la simple et bonne raison que cela ne lui aurait servi à rien. Et puis, il était souvent trop occupé à recopier ses cours, oui c’était une de ses activités préférées lorsqu’il ne savait pas quoi faire, même si c’était pour ne changer que quelques constructions de phrases. Bien évidemment son beau-père n’était pas non plus un imbécile, bien que cela aurait arrangé fortement Eoghan, et il avait sans doute compris son petit manège, mais bizarrement il le laissa faire. L’adolescent ne pouvait alors s’empêcher de se poser des questions, savait-il que le jeune McCraw était intouchable de la sorte, et le laissait donc tranquille pour ne pas se faire découvrir, ou alors au contraire, il savait que l’Irlandais ne pourrait rien faire, et il le laissait se faire de l’espoir, pour qu’il désespère encore plus par après ? Quoiqu’il en soit, le noiraud avait juste l’impression d’être un insecte qui se serait pris dans une toile d’araignée particulièrement collante. Et que l’arachnide en question se délectait du spectacle de le voir se débattre vainement, seulement, elle ne s’attendait sans doute pas à ce que le « moucheron » ne réussisse à s’éloigner. Mais justement, ne serait-ce qu’un maigre repos ? Si comme une des théories d’Eoghan le laissait croire, et qu’il s’intéressait à l’argent, profiterait-il d’un quelconque moyen de son pouvoir pour gagner de l’argent ? Si c’était le cas, il devrait attendre longtemps, et en plus, il faudrait que l’adolescent soit consentant, ce qu’il ne serait sans doute jamais avec lui. Il n’avait aucune raison de lui obéir, bien que maintenant si officiellement c’était son beau-père, mais il ne le reconnaissait pas en tant que tel. Il le prenait plutôt pour un étranger particulièrement gênant. Et imposant. Et il devait absolument trouver le moyen de se débarrasser de lui au plus vite. Il aurait aimé ouvrir les yeux à sa mère, lui montrer ce que son mari lui faisait, mais il craignait que la justice ne plaide pas en sa faveur, et le Japonais trouverait sûrement le moyen de faire porter la faute à quelqu’un d’autre en se blanchissant les mains d’une manière peu catholique. Il réussirait peut-être même à sortir qu’Eoghan était en crise d’adolescence et qu’il s’était fait ça lui-même pour se rendre intéressant, ce qui expliquerait son comportement bizarre des derniers mois. Et le pire c’est qu’on lui donnerait peut-être raison.

Mais bon, il ne devrait pas trop s’en inquiéter pour le moment, il ne le verrait pas durant un bon bout de temps, il ne savait même pas si il y avait des vacances et si on revenait chez soi durant ce temps là…Si il y avait moyen de rester, il le ferait sûrement, et sa mère comprendrait certainement. Alors, à moins qu’elle ne lui fasse comprendre d’une manière ou d’une autre qu’elle souffrait, il resterait le plus longtemps possible ici, parce que pour la première fois depuis sa venue au Japon, il se sentait bien dans un endroit, et il s’était même peut-être fait un ami. Bien qu’il enviait Hiro, il ne ferait pas de crise de jalousie, il savait qu’il n’avait pas choisi son pouvoir, et que personne ne pourrait rien y changer.

La description que lui donna le Japonais sur le poisson, piqua la curiosité de l’autre adolescent. Il aurait bien aimé voir à quoi il ressemblait sous cette forme, mais il n’était pas capricieux et puis il savait parfaitement qu’il ne savait pas se transformer à volonté, Hiro venait de le lui dire. Lorsque ce dernier releva une mèche, Eoghan lança un rapide regard vers son œil, et eut du mal à ne pas s’arrêter plus longtemps dessus. Un œil carmin ? Voilà qui n’était pas courant ! Mais si il le cachait, c’était sans doute parce qu’il ne voulait pas que l’on lui fasse toujours la remarque, ce que comprenait l’Irlandais. Et sur ce point là, il n’aurait pas voulu être à sa place, bien que certaine personnes pouvaient trouver ça joli, à force entendre des réflexions sur la couleur de l’œil ne devait pas être très agréable. Bien que, certaines personnes évitaient de faire les commentaires en face du concerné, mais le faisait à côté, ou dans son dos. C’est ce qui s’était passé au japon pour la cicatrice d’Eoghan, à son souvenir personne n’était venu le trouver pour lui demander la version des faits, mais les regards s’y portaient souvent et des questions fusaient entre les élèves. Fier comme il était, le noiraud faisait comme si de rien n’était passant son chemin. Mais après tout, si on ne le lui demandait pas c’était peut-être parce qu’il n’arborait pas un air engageant, et les rumeurs ne faisaient rien pour lui être favorable. Il en avait entendu plusieurs, mais aucune ne visait dans le bon. Plusieurs disaient que c’était suite à une bataille qu’il aurait fait en début d’année, mais c’était impossible, Eoghan fuyait la violence. Du moins, quand quelqu’un voulait en venir aux mains avec lui, sachant très bien qu’il avait un net handicap avec son physique, il se contentait de fuir. De donner des excuses débiles, quitte à se faire passer pour un dégonflé, ce qu’il était en fait.

D’autres plus sympathiques, disaient qu’il s’était sans doute frotté de trop près à un chien, qui l’aurait mordu, mais vous vous avez déjà vu un canidé avec une gueule assez grande pour vous faire une cicatrice sur toute la surface du visage ? Eoghan pas en tout cas.
Certains dans une tentative d’en savoir plus, l’avait traité de meurtrier, juste assez fort pour qu’il entende, mais l’Irlandais s’était contenté de se balancer sur sa chaise en se concentrant sur son cours. Les rumeurs, il s’en fichait pas mal, les autres pouvaient raconter ce qu’il voulait à son sujet, après tout, si ils avaient besoin de ça pour s’occuper, c’était qu’ils étaient pathétiques. Et sur ce dernier point, il n’avait pas de grands doutes.
Eoghan fronça cependant légèrement les sourcils suite au rire de son interlocuteur. Qu’est ce qu’il y avait de drôle ? Il sentait que ce n’était pas méchant venant de sa part, plutôt impulsif, mais il ne voyait pas en quoi dire qu’il serait peut-être amené à tuer était hilarant.

Le Japonais s’expliqua alors, lui un homme bon ? L’Irlandais ne le pensait pas si fort que ça, oui il avait une mauvaise estime de soi-même, mais il n’était pas la personne la plus sympathique qui puisse exister. Ne pas pouvoir tuer quelqu’un ? Effectivement Eoghan ne s’en sentait pas capable, même si il se le promettait, il était assez lâche pour se dégonfler au dernier moment, seulement, si jamais son pouvoir décidait de trancher en deux tout ce qu’il trouvait, il suffirait qu’il y ait un maigre dérapage pour que cela arrive. A cette pensée l’étranger cilla durant quelques secondes avant de se reprendre. Il essaya de se rassurer en se disant qu’il se faisait des films, mais une voix au fond de lui-même lui répétait qu’en gros boulet qu’il était, il arriverait certainement à blesser ou à tuer une ou plusieurs personnes un jour. Il essaya de chasser la dite voix, mais une troisième arriva, comme si ce n’était pas assez, lui murmurant qu’il était capable de tuer. Restant interdit face à cette remarque, il se parla à lui-même, en se disant que c’était impossible. Si il était en face de quelqu’un qui lisait dans les pensées, il se ferait sûrement prendre pour un fou, mais il n’ y pensa pas longtemps, la troisième voix lui répondant. Était-ce une partie de son subconscient ? Quoiqu’il en soit il l’entendit dire qu’il aurait une manière irréprochable d’éliminer de manière définitive son beau-père, il n’aurait cas dire que c’était un accident. …

C’était tout à fait stupide, il ne voulait pas risquer d’aller en prison pour lui. …Quoique, tout dépendrait de la mesure dans laquelle il continuerait à le traiter dans les années à venir. Eoghan se secoua la tête, espérant chasser ses pensées. Il ne tuerait personne point final. Mais non il ne pouvait accepter cette phrase bien que cela l’aurait arrangé au plus haut point.


-Je ne pense pas qu’il faille être si mauvais pour ça…Si la personne a une vengeance à exécuter contre quelqu’un rien ne l’empêchera de le faire sous une émotion forte… Ce qui m’inquiètes le plus, c’est que mon pouvoir augmente alors que je n’arrive toujours pas à maîtriser « quand » il doit intervenir…Comme maintenant par exemple…Le mieux encore serait peut-être que tant que je ne le maitrise pas, de me bander les yeux. Quant à être quelqu’un de bon, comme tu l’as dis je ne peux rien y changer, et ce n’est pas à moi de juger si je le suis ou non, mais si tu le dis…


répondit l’Irlandais, bien qu’il ne soit toujours pas convaincu du fait qu’il puisse être quelqu’un de bon. D’ailleurs, qui pouvait bien l’être ?...d’accord Hiro semblait pouvoir s’appliquer cette définition. Mais peu de personnes pouvaient se la donner, il faut bien l’avouer. Et même si Eoghan la méritait, bon nombre de personnes devaient en bénéficier avant lui. Du moins c’est ce qu’il pensait, et il en était persuadé.

Voyant que le Japonais plaisantait, il hésita quelques instants, gravant dans sa tête le fait qu’il ne devrait pas se répéter en sa présence, sauf en cas d’extrême urgence, et décida de lui répondre sur le même ton, ou du moins essayer. Lui était plutôt dans l’ironie que dans l’humour même après tout.


- Vraiment ? Et bien je serais assez curieux de voir ce que cela ferait, on ne dirait peut-être pas comme cela mais je suis extrêmement fort ! …Pour fuir uniquement.


très bien c’était une tentative pitoyable même pas drôle, mais bon que voulez vous, au moins il aura essayé, c’est mieux que rien non ? Et puis comme il se le disait un peu plus haut, ce n’est pas non plus comme si il était un humoristique de nature, et qu’il l’employait à chaque heure de la journée.

Enfin, même si Hiro n’avait pas l’intention d’étudier ses cours pour le moment, Eoghan les recopieraient au plus vite. Il était maniaque et n’aimait pas qu’on lui rende quelque chose en retard, alors lorsqu’on lui prêtait quelque chose, il s’efforçait de faire au plus vite, comme ça il se sentirait moins coupable si jamais la personne en question ratait une interrogation. Bien que coupable n’était pas vraiment le bon mot, vu qu’il ressentait que très rarement, voir jamais ce sentiment.

Pour le manque d’orientation, il avait cru déjà le remarquer, mais il n’allait pas lui en faire la reproche, il n’était pas mieux, il connaissait juste le hall et encore. Il avait traversé un espèce de parc mais n’y avait pas prêté grande attention, se concentrant plus sur la grande demeure qui s’était étendue devant ses yeux. Imposante, elle l’avait impressionné, et il n’avait pas pu s’empêcher de ne pas la quitter des yeux, en prenant néanmoins le soin de regarder chaque détail, évitant de causer des égratignures, bien qu’il ne s’agisse que de la pierre, ce qui aurait sûrement bien supporté son « attaque ». Puis, si il ne se souvenait pas de son nom, cela ne l’affecterait pas le moins du monde. Ce n’est pas comme si il devait compter énormément pour le Japonais, alors non il ne lui en voudrais pas si jamais il l’oubliais. Surtout que ce n’était certainement pas un nom courant ici. Déjà si il en avait un à consonance anglaise cela aurait été rare, mais les Irlandais devaient être alors introuvables au Japon. Mais il en était fière d’en avoir un original, et non quelque chose du genre John. Il était sûr au moins d’être l’unique Eoghan dans cette école.

Alors qu’il allait lui répondre, Hiro tomba et l’Irlandais n’eut pas le temps d’esquisser un geste pour le rattraper. En même temps, ce fut peut-être même mieux, car si il avait lâché sa valise, elle serait peut-être retombée sur l’élève, ce qui lui aurait fait encore plus mal.
Seulement, l’adolescent ne vit plus la masse que formait Hiro avant, intrigué il risqua un regard et tomba sur un poisson. Ebahi, il resta avec un air interdit sur le visage quelques instants, et reprit contenance, en se disant qu’il devait trouver de l’eau au plus vite. Bien évidement en voyant la taille, il ne saurait se trimballer avec un espèce d’aquarium aussi grand sur lui…Ils devraient trouver un autre moyen…Mais pour le moment il fallait absolument qu’il trouve de l’eau !

Alors qu’il allait détourner le regard à la recherche d’une source d’eau, il se retransforma sous ses yeux, et il ne put s’empêcher de continuer à e fixer, heureux dans un sens qu’il ait réussi à se retransformer assez vite. Cependant, le blond sembla être assez gêné, alors qu’Eoghan n’en voyait pas tellement la raison. Bon d’accord si quand même, certain trouveraient ça assez ridicule, mais pas l’Irlandais, il trouvait même cela plutôt bien qu’il ait su se retransformer assez vite. Parce que sinon, il aurait certainement eut un problème.

Quoique…maintenant qu’il y pensait, il avait vu une mare près de l’entrée du bâtiment ! Il aurait pu le mettre dedans en attendant qu’il redevienne humain et…prévenir la première personne qu’il trouverait. Quoique se connaissant, il aurait plutôt attendu près du poisson qu’il se retransforme. Hiro fixait le sol, alors que l’Irlandais continuait de l’observer, se demandant si il risquait ou non de se retransformer en poisson. Grave erreur, enfin pas si grave que cela, il avait suffi qu’il fixe son attention sur son homologue pour que son pouvoir se déclenche une énième fois. Il détourna le regard mais pas assez vite. Enfin c’est ce qu’il en conclut, n’entendant pas le bruit familier du bois sur lequel on aurait passé un couteau, Eoghan en déduisit qu’il avait surement touché le Japonais. Tout ce qu’il espérait maintenant c’est que ce n’était pas trop grave , bien qu’il n’avait pas trop à s’en faire là-dessus.


–Je…excuse moi je ne voulais pas te faire de mal !


bizarrement, il se sentait plus coupable que la fois où il avait blessé un de ses homologues au début de l’année. Mais c’était peut-être parce qu’il n’était pas au courant de son pouvoir, ou alors simplement parce qu’il ne lui avait jamais parlé ? Quoiqu’il en soit, il serra les dents se maudissant intérieurement. Bien évidement qu’il n’avait pas voulu le blesser, l’autre devait s’en douter. Il se transformait en poisson, et tout ce qu’il trouvait à faire, c’était de le fixer. Non vraiment là il n’y avait pas photo pour Eoghan, il était un crétin fini.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Messages : 21
Date d'inscription : 26/06/2011
Age : 22
MessageSujet: Re: Nouveau départ, nouvelle rencontre [PV Hiro \o/]   Dim 10 Juil - 7:58

Redevenu humain, Hiro ne savait plus où se mettre. Il ne pouvait pas non plus fuir, il n'en avait pas l'habitude.. En fait si, mais maintenant il considérait Eoghan et ne voulait pas vraiment se montrer sous son plus mauvais jour -même si lui même semblait préférer la fuite à l'affrontement en face d'après ce que le blond avait compris. C'est pour cette raison qu'il resta planté en plein milieu du couleur, sans bouger. Il devait avoir l'air du parfait imbécile, mais il n'osait pas regarder le noiraud. Comment était-il ? Se moquait-il de lui ? Ce ne serait pas la première fois, mais sans doute qu'il n'apprécierait pas vraiment. Avait-il pitié ? Il n'en voulait pas, de toute façon, il apprendrait à contrôler son pouvoir... Surement. Ne pas savoir rendait Hiro fou, mais malgré tout son regard resta planté sur le sol.

Soudain, il sentit une étrange douleur sous son œil. Il porta instinctivement sa main à la source de douleur et, lorsqu'il la retira, il la vit tachée de sang. Il ne coulait pas à grand flot, c'était seulement quelques goûtes, mais disons que si la blessure avait vraiment été sur son œil, ça aurait put avoir des conséquences bien pus grave. Heureusement, il risquait seulement d'avoir assez mal pendant un moment. Après tout, une blessure à cet endroit risquait de durer pendant un petit moment. Hiro remarqua que son homologue semblait se sentir coupable de ce qu'il avait fait. Mais il ne fallait pas, ce n'était pas sa faute à lui, c'était celle du blond. Il n'aurait pas du se transformer ainsi, il devait se contrôler. Ca ne devait pas être si compliqué que ça pourtant ! Lorsque ça arrivait dans les mangas, ils y arrivaient toujours. Ils ne se transformaient pas en poisson non plus. Certes ce n'était pas vraiment une référence, ça touchait plutôt à l'imaginaire mais... Hiro s'amusait à croire qu'il existait d'autres dimensions où pouvait vivre les univers propres aux mangas... C'était assez drôle.


« Non, ce n'est rien, ne t'inquiète pas ! C'est ma faute... »


Un silence assez gênant s'installa qui fut rapidement rompu par le blond qui ne supportait pas ces moments bien trop calmes à son goût.


« Bon, on va poser nos affaires ? Je dois avoir des pansements dans ma chambre aussi. »


Hiro se rendit compte qu'il n'aurait peut être pas du dire ça, ça donnait un peu l'impression qu'il souffrait vraiment et qu'il devait rapidement être soigné. Il voulait simplement désinfecter, il ne souhaitait pas vivre avec une balafre sur le visage, même si ça lui semblait peu probable qu'une telle chose arrive. Après tout, il n'était pas profondément blessé, ce n'était presque rien. Seulement... C'était 'au cas ou'.


« Euh non, je ne voulais pas dire ça. Enfin si, mais non. Euh... »


Oui. C'était extrêmement clair, pourquoi ? Hiro lui même n'arrivait pas à voir le sens dans sa phrase. Il se passa une main dans les cheveux pour combler sa gêne et se racla la gorge. Décidément, il ne devait pas y avoir une seule personne sur terre qui soit aussi maladroite que lui. Ca en devenait presque gênant. Imaginez-vous lorsqu'il... draguer quelqu'un par exemple. Il ne faisait que bafouiller des choses incompréhensibles et on finissait par le prendre par un imbécile. C'est tout. Néanmoins il se mit à rire, un peu nerveusement peut être. Mais ça eut don de finir par le détendre un peu.


« On ferait mieux d'oublier ce qu'il s'est passé non ? On a seulement à retenir qu'on est tous les deux de parfaits imbéciles. Non ? »


Voilà, ça devait être plus ou moins la conclusion que s'était fait Hiro. Il la trouvait plus ou moins juste, non ? Après tout, il ne s'en voulait pas l'un l'autre. Du moins c'était le cas pour le blond, il se fichait bien que l'autre l'est blessé si c'était involontaire.


[HRPG : Désolé c'est... extrêmement court...]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Messages : 14
Date d'inscription : 30/06/2011
Age : 24

Fiche Perso
Race: Humain
What About Me ?:
Pouvoir: Kr...causer des égratignures... pour le moment!
MessageSujet: Re: Nouveau départ, nouvelle rencontre [PV Hiro \o/]   Lun 11 Juil - 14:12

L’Irlandais restait coi dans le couloir, les bras le long du corps, ne sachant que faire si ce n’est se traiter de tous les insultes qu’il connaissait. Oh et puis, après tout ce n’était pas entièrement sa faute, si ? Qu’est ce qu’il il pouvait après tout si il n’arrivait pas à maitriser totalement son pouvoir ? Comme l’avait dit Hiro plus tôt c’était pour cette raison qu’il était ici !
Evidemment, il aurait préféré que cela tombe sur une autre personne que le Japonais qui semblait être sympathique en son égard. Enfin, maintenant ce qui était fait était fait, et il ne saurait remonter le temps afin de réparer cette erreur. Noter que si il avait la possibilité de remonter dans le temps, voilà un pouvoir qui serait nettement plus intéressant que le sien !, il réparerait d’abord d’autre erreurs moins…Futiles que celle qu’il venait de commettre. Il fallait l’avouer, ce n’était pas non plus un cataclysme qu’il avait produit. Et vu qu’il n’avait toujours pas entendu son homologue hurler de douleur, c’est que ce n’était pas bien grave.
Sans vouloir se vanter, quoique un peu quand même, Eoghan se doutait que ce n’était pas une énorme blessure qu’il avait provoquée, seulement il ne savait pas où exactement il avait blessé le Japonais, et il n’était pas assez idiot pour regarder. Ce serait bête de le toucher une deuxième fois.

De sa faute ? L’Irlandais ne le voyait pas comme ça, après tout, ce n’était pas de la faute d’Hiro si son pouvoir le « poussait » à faire du mal à tous ceux qu’il regardait un peu trop longtemps. Mais bon, si il voulait le prendre sur lui, Eoghan n’allait pas l’en empêcher, bien qu’il ressente un léger remord, il n’allait pas non plus se jeter à genoux devant lui pour lui implorer son pardon. D’ailleurs cette phrase suffit pour effacer le peu de remord qu’il avait.
Hiro ne lui en voudrait pas, alors pourquoi s’en faire plus que ça ? C’était un accident minime. Accident qui risquait de se répéter à nombreuses reprises si jamais il n’apprenait pas à contrôler son pouvoir, alors autant s’y faire. Et puis il n’était pas du genre fleur bleue, loin de là, donc voilà.

Le Japonais repris la parole, proposant d’aller reposer les affaires, et en disant qu’il devait avoir des pansements dans sa chambre. Pansements ? Eoghan fit un geste pour regarder son interlocuteur, plus par habitude que par autre chose, mais s’arrêta assez vite. Lui-même avait prévu une espèce de trousse de secours dans sa valise, même si il se doutait qu’il devait y avoir une infirmerie dans l’établissement, il détestait aller dans tous les endroits qui ressemblaient de près ou de loin a un hôpital. Rien que l’odeur le répugnait, même si cela sentait les médicaments, il préférait avoir mal que de supporter ça dix minutes d’affilée. Et puis, tout ce blanc aux murs ne l’inspirait guère non plus, il n’aimait pas cette couleur, cela faisait trop…Calme. Trop pour être vrai, même si il aimait le silence, il détestait les pièces emplies de la couleur de la « pureté » soi-disant. Cela lui faisait mal aux yeux. Et puis, il n’avait pas confiance non plus dans le personnel qui s’y trouvait, bien qu’il n’ait pas de raisons particulières. A chaque fois qu’il y avait été, il avait été merveilleusement bien soigné, mais ce n’était pas ça qui allait le faire changer d’avis sur les personnes. Il n’aimait ni les médecins ni les scientifiques, il ne lui inspirait pas du tout confiance, peut-être car ils avaient souvent un mauvais rôle dans les livres ? Ceci étant dit, il avait un minimum l’esprit scientifique bien qu’il préférait tout ce qui touchait aux langues, enfin cela ne lui serait d’aucun secours pour le Japonais pour le moment.

-Si tu veux, j’en ai dans mon sac avec du désinfectant, autant le faire tout de suite.

lança-t-il en posant une énième fois sa valise, alors que le Japonais semblait regretter sa phrase. Chose qu’Eoghan ne comprit pas vraiment, mais il fit semblant de rien, comme si on lui avait répondu une phrase censée, à laquelle il n’avait pas besoin de donner de réponse. Il n’y avait aucune utilité à rendre Hiro encore plus gêné qu’il l’était. L’adolescent chercha à tâtons durant quelques secondes la tirette de sa valise, ne cherchant pas à la casser elle aussi, et finit par la trouver l’ouvrant. Cependant, il eut nettement moins de mal à trouver la mini trousse de secours qui s’y trouvait, étant donné qu’il avait fait lui-même ses bagages. Il avait une mémoire très visuelle, et se rappelait de chaque endroit où il rangeait telle chose, c’était une des raisons pour lesquelles il avait tenu à ce que sa mère ne l’aide pas à faire sa valise, et puis il s’estimait assez grand pour qu’elle ne l’aide pas.

Alors qu’il prenait la boîte en plastique voulue entre ses mains, il sentit une sorte de papier juste à côté, ce qui le fit froncer les sourcils : il était sûr et certain d’avoir posé la boite au bord ! Quelque chose se serait-il déplacé ? Curieux, il risqua un regard furtif et retint un soupir en voyant ce qui l’avait intrigué : une simple lettre, qui venait certainement de sa mère, après tout son beau-père ne l’aurais jamais fait. Quoique cela ne l’étonnerais pas que la maternelle lui ait demandé de signer, et de mettre un mot sympathique. Il la prit néanmoins, et la mit dans sa poche, se disant qu’il la lirait si il y pensait, au pire il la retrouverait bien à un moment ou à un autre.

D’un geste souple, il ouvrit la boite de plastique, qui était composée quasiment que sparadraps, de désinfectants et du produit pour ses lentilles. Quant au reste, il y avait une petite quantité d’antidouleur, une pince à enlever les tiques-on est jamais trop prévoyant-, une autre un peu plus longue qui pourrait servir à enlever un dard, ou une écharde, et toutes sortes de tubes de taille différente, et chacun d’eux avait droit à un pastille de couleur différente, méthode que le noiraud avait trouvée pour les retenir plus facilement. Si cela se trouvait, le Japonais trouverait ça ridicule d’avoir pris autant de chose avec soi, vu qu’il y avait d’office une infirmerie, mais Eoghan préférait être prévoyant. Il préférait compter sur lui-même que de devoir dépendre des autres. Bien évidemment, si il se cassait quelque chose, il serait bien obligé de se rendre à l’infirmerie, mais ça, c’était un cas extrême.

Il prit donc de l’ouate ainsi que le désinfectant et un pansement, qu’il tendit à son homologue, en prenant le soin de ne pas le regarder afin de lui éviter une autre blessure.
D’ailleurs il ne savait toujours pas où il l’avait atteint, mais il pourrait toujours essayer de percevoir du coin de l’œil où exactement le Japonais désinfectait sa blessure.

Suite à sa remarque, Eoghan eu un léger sourire. Lui un parfait imbécile ? Il ne le pensait pas réellement, mais il donnerait quand même raison au Japonais, histoire de ne pas se montrer trop vantard, bien que de temps à autre il était imbu de lui-même. Certes, il n’avait pas toujours confiance en lui, mais il ne se prenait pour un crétin non plus, loin de là. Il se savait au-dessus des autres au niveau intellectuel, ou du moins aimait se le dire, mais il n’oserait jamais le lancer haut et fort, il ne cherchait pas non plus la bagarre. Bien que si on le lui demandait, il pourrait prendre un air suffisant, ou quelque chose dans le genre.

-Si tu veux, on peut dire ça comme ça.
Lança-t-il pour toute réponse, en remettant pour la millième fois ses lunettes qui, pour une fois, avait bel et bien légèrement glissé.


[HJ : Hooooooonte à toi *-* …Oui je me tais j’ai pas fait mieux je sais *SBAH* excuse-moi pour ce truc court T_T]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Nouveau départ, nouvelle rencontre [PV Hiro \o/]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Nouveau départ, nouvelle rencontre [PV Hiro \o/]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» Une lettre, une envie..un nouveau départ?
» Xyonne, nouveau départ, nouveau pandawa,nouvelle orientation
» Petite aide pour un nouveau Départ :D
» Un nouveau départ
» Sen.se : nouveau départ et/ou abandon du lapin ?
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: » P E N S I O N N A T :: #.HALL D'ENTRÉE-